Acquisition d’entreprise

Conseil en acquisition d’entreprise

L’achat réussi d’une entreprise comporte sept étapes, de la réflexion du bienfondé de la reprise à l’intégration de la société.

1° L’origination de l’opération M&A

L’acquisition d’entreprise est-elle la meilleure voie de mon développement ?

Pourquoi, comment et quel est le profil de société cible ?

Le marché envisagé doit être étudié avec soin, ainsi que doivent l’être les moteurs fondamentaux de l’acquisition et plus généralement de la stratégie de croissance de votre organisation et de son montage. Une stratégie définie hâtivement et construite avec un regard trop subjectif a les meilleures chances de vous conduire à l’échec de l’opération… voire à la perte pure et simple de votre actuelle entreprise ou groupe d’entreprises.

Après avoir réfléchi ensemble, nous passons aux prochaines étapes… ou envisageons d’autres alternatives plus adaptées.

2° Le screening

Cette étape consiste en la recherche de la bonne entreprise, figurant parmi les cibles potentielles d’achat… et éventuellement du financement de l’opération d’acquisition en parallèle.

Il s’agit à ce niveau d’analyser les bases de données et supports professionnels, tout en réalisant une chasse sur mesure dans ou en dehors de ces outils, avec l’objectif de mettre en évidence les meilleures opportunités d’acquisition.

Réaliser cette étape avec un professionnel vous permet d’élargir au mieux le champ d’achat entrepreneurial, en toute discrétion.

La recherche de financement éventuellement adossée à cette étape est réalisée par notre cabinet après analyse de votre structure et une quête préservant votre équilibre financier (fonds propres par l’intervention d’un investisseur, prêt simple ou complexe, etc.). Cabinet indépendant et ne vendant directement ou indirectement aucun produit financier, nous optimisons les conditions de ce financement, dans votre seul intérêt.

3° L’approche

L’approche des entreprises sélectionnées précédemment respecte la philosophie définie ensemble, avec une analyse de premier rang.

Votre recherche peut se vouloir discrète –la SMERC ou son partenaire préserve alors strictement l’anonymat de votre structure jusqu’à un niveau pouvant être très avancé – ou intégrer une volonté d’afficher votre détermination à la croissance – nous présentons alors très rapidement votre structure par un « pitch » nominatif, premier paragraphe de la prochaine potentielle belle aventure commune-.

4° La qualification

Les cibles potentielles sont à présents ouvertes à la transaction. Nous réalisons des analyses complémentaires puis vous en présentons les conclusions afin de juger de l’opportunité de poursuivre le dialogue initié.

5° La négociation

Une fois l’entreprise qualifiée, nous réalisons les due diligences puis déterminons de façon fine la valeur estimée de l’entreprise.

Nous vous accompagnons sur la discussion relative aux conditions de l’union projetée et les « avant-contrats ».

Même si la mariée est belle, il est indispensable d’estimer et d’arrêter la dot de façon lucide et cohérente.

6° Le closing

L’affaire est faite ! Tout du moins, l’acquisition au sens juridique du terme, par la signature entre l’acheteur et le vendeur de l’entreprise d’un acte officialisant le transfert des parts ou actions contre les fonds, aux meilleures conditions, celles que nous avons déterminées ensemble.

7° L’intégration de l’entreprise cible

Pour le meilleur comme pour le pire… Vous avez respecté les étapes précédentes, tout particulièrement celle de la détermination de la juste valeur. Il nous faut à présent transformer la transaction entre deux entités en organisation globale entrepreneuriale harmonieuse et efficiente, déployant les meilleures synergies humaines et financières.

Anticipation et communication au moment ad hoc seront nos maîtres mots… Savoir prendre la main selon le meilleur timing sera notre objectif maître.

En dehors de la communication avec le dirigeant de la cible, nous recommandons la plupart du temps la plus grande discrétion sur l’opération à un niveau avancé de l’opération, afin de préserver la stabilité de l’entreprise achetée en se laissant le temps des annonces et de la préparation au(x) changement(s) de l’équipe de la cible et en vue de développer dans la durée la valeur humaine et financière de votre nouvelle organisation.

Y compris pour le dirigeant potentiel cédant de sa structure, nous conseillons également la plupart du temps une opacité sur l’identité du potentiel acheteur au plus long temps, afin d’obtenir les meilleures propositions de valeur d’entreprise et ainsi le meilleur coût d’acquisition de société à la clé.

Notre intervention côté achat vous permet de rester concentré sur la stratégie et le développement quotidien de votre entreprise, tout en maîtrisant le processus de transaction de façon souple et légère, accompagné par un partenaire expérimenté en matière de recherche, d’analyse et de négociation sur acquisition.

Le cabinet SMERC est détaché de tout lien capitalistique avec un quelconque groupe, fonds ou établissement bancaire (ce qui est indispensable afin de réaliser la meilleure acquisition, notamment en cas de besoin de financement) : vous bénéficiez ainsi de l’expertise et du conseil d’un professionnel focalisé sur un seul intérêt : le vôtre.